La Grande Guerre et les Outre-mer - Bilan et perspectives

Serge BOUCHET

Stacks Image 3
MCF en Histoire médiévale à l’Université de Saint-Denis de La Réunion, Serge Bouchet est membre du centre de Recherche sur les Sociétés de l’Océan Indien (CRESOI). Responsable des études sur l’océan Indien ancien (période antérieure au XVIe siècle) au sein du CRESOI, il assure également la fonction de trésorier de l’Association Historique de l’Océan Indien et participe à l’organisation de la semaine de l’Histoire organisée chaque année la troisième semaine de novembre à Saint-Denis de La Réunion. Sa thèse portait sur les chroniqueurs d’Emilie Romagne, établissant les relations entre écriture de l’histoire et pouvoir politique. Ses travaux actuels sont orientés sur l’histoire de l’océan Indien avant le XVIe siècle : il étudie l’image que l’on se fait de cet océan d’après les mappemondes et d’après les textes. Il travaille parallèlement sur l’histoire de La Réunion des XIXe et XXe siècles et les représentations de l’océan Indien au cours de ces deux siècles. Dans ce cadre, il a notamment étudié l’histoire de la famille Isautier de son arrivée dans l’île au début du XIXe siècle jusqu’aux années 80 du XXe siècle.

« La correspondance de guerre d’Alfred Isautier »

L’objectif n’est naturellement pas de raconter les lettres d’Alfred Isautier, mais d’incarner un homme et de montrer comment la guerre le révèle et le construit. A travers ce cas concret, il est possible de restituer des aspects de la réalité de la mobilisation des soldats réunionnais. Les lettres permettent de retracer les sentiments mêlés qui parcourent l’homme de sa mobilisation à sa démobilisation : patriotisme, inquiétude, chagrin de l’éloignement, espoirs et aspirations, lassitude, colère… Si les combats sont évoqués, c’est surtout la façon dont Alfred Isautier trouve sa place dans la société, en partie grâce à cet évènement, qui se dessine peu à peu.

Serge Bouchet