La Grande Guerre et les Outre-mer - Bilan et perspectives

Pierre-Eric FAGEOL

Maître de Conférence en Histoire à l’Université – ESPE de La Réunion. Ses premiers travaux portent sur le sentiment d’appartenance nationale des Réunionnais durant la période coloniale et sur l’histoire de l’enseignement en situation coloniale. Ses travaux au sein du laboratoire ICARE (EA 7389) sont désormais consacrés aux références disciplinaires et programmatiques de l’histoire dans l’océan Indien.

« Le patriotisme au lycée de St-Denis de La Réunion (1870-1914) »

À La Réunion, l’école de la Troisième République s’est investie dans un processus d’acculturation nationale où les valeurs patriotiques et civiques ont été mises à l’honneur. L’affermissement du sentiment d’appartenance nationale s’est donc inscrit progressivement dans un patrio-bellicisme et dans une reconnaissance des bienfaits de la Nation pour les jeunes élèves de la colonie. Le lycée de Saint-Denis, établissement modèle accueillant les élites réunionnaises, a été l’objet à cet égard d’une attention particulière de la part des autorités coloniales. Durant la remise des prix effectuée chaque année avant les vacances scolaires, les élèves recevaient ainsi une dernière leçon édifiante d’instruction civique rappelant les fondements de la Nation et les devoirs inhérents au patriotisme.

Pierre-Eric-Fageol